Eh bien non, je ne joindrais pas la photo du jour. Le noir suffit à la douleur de la famille. De toutes les façons, nous les Français nous ne voyons plus rien !

Eh bien non, je ne joindrais pas la photo du jour. Le noir suffit à la douleur de la famille. De toutes les façons, nous les Français nous ne voyons plus rien !

STOP, à cette désinformation permanente relayée par certains médias et autres personnages ( politiques, ecclésiastiques, économistes, etc... ) qui mentent et racontent n’importent quoi sur les réfugiés.

Savez-vous que le LIBAN petit pays de 4,4 millions d'habitants accueille 1,9 millions de réfugiés soit bien plus que l'EU toute entière qui comptent 508 millions d’habitants ?

STOP, à ces propos lus sur un forum religieux " La France pays catholique doit trier et accueillir en priorité les réfugiés chrétiens et parmi eux, évidement les catholiques romains tout d'abord " !

Voilà le nouveau peuple de Dieu de la fille ainée de l’Église issu du " mariage pour tous " !

STOP, à ces individus nauséabonds qui pétitionnent ( voir reportage dans le JT de F2 ) contre leur voisine qui recharge gratuitement les portables des réfugiés de Calais, car elle crée un flux de circulation gênant dans sa rue !

Voilà la France des " bidochons " de 2015 nourris régulièrement depuis des décennies aux tourteaux racistes et xénophobes !

STOP, à ces milliers de tracteurs qui vont bloquer une capitale de parisiens qui, en majorité ont le ventre bien plein !

Moi je croyais que cette horde de chevaux agricoles livraient gratuitement sur Paris, Calais et aussi Rungis de la nourriture pour le million de réfugiés que nous allions au minimum accueillir dans notre France des gros et petits clochers de souche !

Enfin,

STOP, à ce gouvernement dit de gauche mais peureux et couard qui n'annonce que la construction d'un bidonville de 1500 réfugiés de peur de déplaire à la droite pétainiste. Pourtant Mme MERKEL est bien de droite et même quelle droite, la CDU ! Seulement cette dame sait ce que le mot RÉFUGIÉ veut dire.

Donc ce n'est pas une question de gauche, droite et centre c'est seulement une question DE VALEURS et de COURAGE POLITIQUE mais nos énarques de gauche en escarpins vernis n'en n'ont plus et pas !

Retour à l'accueil