TRES, TRES AGACE...

...par cette célébration d'anniversaire des émeutes des banlieues en 2005 !

-Très agacé par ce pouvoir qui n'a rien d'autre à faire que de se pavaner entre les tours et les m2 sociaux, si ce n'est pour constater l'échec total des gouvernements, Chirac, Sarkozy et le leur. Il n' y a vraiment pas de quoi être fier !

Les mesures annoncées pour ces quartiers, ces habitants et ces jeunes au chômage, sont à la hauteur de l'incurie des hommes politiques de tous les bords.

- Très agacé par les médias qui n'ont rien d'autre à nous montrer que repasser en boucle les voitures, bus, commerces, écoles qui brûlaient il y a 10 ans. Vraiment ces images là méritent bien un anniversaire célébré en " fanfare " !

C'est principalement un problème d'urbanisme aggravé par le chômage. Les plus pauvres et les plus démunis seront toujours rejetés à l'extérieur dans des logements à faible valeur ajoutée et en lien avec leur pouvoir budgétaire locatif.

Les architectes, les bailleurs sociaux et les maires portent une très grande responsabilité.

L’État régalien aurait dû prendre la main avec fermeté sur l'aménagement du territoire en matière d’urbanisme et ne pas l'a laisser aux pouvoirs locaux très influençables au gré des campagnes électorales diverses et variées. Maintenant il est trop tard.

Le gâteau et les 10 bougies étaient totalement inutiles et de très mauvais goût !

Retour à l'accueil