AH LES PAUVRES RICHES DU 16EME ARRONDISSEMENT !
"Ça va être la zone, devenir dégoûtant partout, des gens vont se faire cambrioler", "Trop dangereux", "Ça va dévaluer les habitations autour..."

Voilà le genre de vociférations entendues ( voir des insultes, insanités et grossièretés ( enfin du " beau langage " provenant du " beau monde " ) dans le 16ème lors de l'annonce du projet d'installation d'un camp de migrants à la lisière de cette zone de " non droits " qu'est cet arrondissement occupé par les nantis de la République.

Ce sont-ils posé, un moment, un jour, la question, que eux aussi polluaient la vie de cette population de pauvres gens, parce que :

- Leurs parfums à 600€ le flacon sentaient mauvais et dérangeaient les migrants, SDF ?

- Leurs immeubles cossus transpiraient la cupidité, la prévarication et parfois l’appropriation malhonnête ?

- Leurs saletés morales et racistes dégoulinent de leurs vêtements à 12 000€ ?

- Leurs voitures rutilantes gênaient la circulation des piétons et des vélos ?

- leurs mœurs dépravés cachés sous l'hypocrisie de la religion et de la famille française post 1942 dégradaient la vie sociale multiformes des laissés pour compte ?

Il y a grande URGENCE à sauver les riches en les regroupant dans un camp du bois de Boulogne à la lisière du 16ème qui regroupe maintenant les gueux !
Retour à l'accueil