Les 15 % de votants de gauche à la primaire de la droite et du centre et l'ingratitude des siens ont envoyé avec une grande brutalité Mr SARKOZY à la retraite.

La violence de son éjection est à l'image de ses violences et outrances verbales !

Mais il y a un deuxième tour, et très souvent les Français mettent un bémol à des victoires trop écrasantes, tempèrent et équilibrent les excès disproportionnés. C'est pourquoi je loue encore une fois notre système d'élection majoritaire à deux tours. Le duel FILLION-JUPPE ne sera pas inintéressant sur le développement de leurs programmes respectifs, car enfin débarrassé d'un débatteur de mauvaise compagnie. 

Aujourd'hui c'est jour de fête dans les cantines, il n' y aura pas double ration de frites pour les collaborateurs !

 

Retour à l'accueil