DE NOS RACINES, MAIS QUELLES RACINES ?

A longueur de médias, de réseaux sociaux et d'articles de journaux les obsédés du bénitier   Ménard, Wauquiez, Le Pen, Morano, Rey, Aillet, etc nous rabâchent en boucle qu'elles sont chrétiennes. OUI, pour une des racines,  mais ils oublient : AlésiaBouvines, Villers-Cotterêts,l'édit de Nantes puis sa révocation, la Révolution, Voltaire, 1968, etc, mais aussi le FRONT POPULAIRE !

C'est sur cette dernière racine que je voudrais m'attarder. Nous aurions dû commémorer en 2016 son 80ème anniversaire. Mais où sont passé les socialistes ? Ils me font penser aux apôtres, qui le matin de la pentecôte étaient tous enfermés au Cénacle peureux et tremblants et n'osant pas sortir pour annoncer la parole de Dieu.

Quel français de gauche comme de droite et du centre ne bénéficie-t-il  pas en 2016 des avancées de ce vaste mouvement social ( sans la moindre critique ) ? Les congés payés, la semaine de 40 heures, le droit aux loisirs avec Léo Lagrange, la création de la SNCF, du CNRS, du musée de l'homme, du festival de Cannes, etc....

Pourquoi le quinquennat HOLLANDE, comme pas un autre mandat présidentiel, fut le champion des commémorations, a passé sous un silence assourdissant, cet anniversaire ?

J'entends déjà les arguments éculés de la droite pétainisme qui veut encore faire croire que le FRONT POPULAIRE a fait le lit de la guerre de 39-40. FAUX, c'est le ministère de Pierre COT qui lance des programmes ambitieux de construction d'avions de chasse ( création d'AIR-FRANCE ) et même DE GAULLE dédouanera les socialistes de cette incurie supposée.

J'entends aussi les arguments des " modernes " de la sociale démocratie de "gôche " qui flirtent avec le néo-libéralisme agressif, eux aussi pérorent en boucle que les époques ne sont plus les mêmes et qu'il faut évoluer, OUI sur la forme mais pas renier ses racines fondatrices.

Cependant il y a bien un reproche qui peut-être fait au Front Populaire c'est sa non intervention qui a provoqué la chute des républicains espagnols. Mais le chantage britannique a été odieux et l'attitude des radicaux socialistes et de la droite croyaient naïvement apaiser les nazis en se couchant a eu raison de la générosité de Léon BLUM.

 

Retour à l'accueil