Le journal LA CROIX vient de publier une interview de Gérard RIFFARD Prêtre à Saint-Etienne, que je soutiens sans restriction pour son action et sa totale désapprobation avec l'acceptation de la décision par les autorités religieuses de son diocèse.

Et pourquoi un Evêque ne désobéirait-il pas aux autorités civiles pour une décision contraire à l'enseignement évangélique que le même prélat est chargé d'enseigner ?

Mon analyse doit être trop simpliste car là aussi le chantage à la responsabilité civile est pénale a du être exercé. Pour être légèrement trivial ( mais j'avais prévenu je ne ferais plus dans la dentelle, avec toutes mes excuses Monseigneur ), il en a ou il n'en a pas !

Sur le même thème du " DELIT DE SOLIDARITE " dans la région de Nice après d'autres, un bénévole Cédric HERROU, est appelé à comparaitre au TGI  ce 4 janvier 2017 pour le même délit.

Pour mémoire ce délit a été abrogé depuis 2012 ! Mais c'est sans compter avec les manoeuvres de contournement, par exemple sur  la SECURITE ( incendie, sanitaire, troubles à l'ordre public, etc... ) le catalogue des hypocrisies est bien fourni !

C'est quand même curieux cette résistance sournoise de la justice a ne pas appliquer une abrogation qui est pourtant un acte constitutionnel !

Retour à l'accueil