C'est le menu pour les enfants d'une commune de Gironde, dont les parents ne peuvent pas payer la cantine scolaire. Les autres ont droit au menu royal.

Je ne comprends pas qu'un conseil municipal puisse adopter une telle mesure discriminatoire dans une école de la République. Un problème de paiement n'a rien n' à voir avec l'alimentation équilibrée, suffisante, régulière et nécessaire à un enfant.

Dans certaines communes, des édiles municipaux  ( et pas de gauche ) ont fait le choix de la gratuité de la cantine au même titre que les fournitures scolaires et autres activités ( y compris ces " TAP "  idiots regroupés sur un seul  jour de la semaine ) basiques qui doivent être fournies aux élèves.

De toute façon, en France tout ce qui est pour les enfants ( scolarité, loisirs, animations culturelles, découvertes pédagogiques, etc.. ) grèvent toujours et trop les budgets familiaux mais aussi ceux des collectivités locales et territoriales. Le " mégotage " lors de l'élaboration de ces budgets est un grand classique des coupes sombres. Mais pour les locaux, les routes, les équipements sportifs, les illuminations de noël, le repas des " vieux " pour les fêtes de fin d'année il n' y a pas de problème,les bénéficiaires votent.

J'avais oublié que dans un plat de raviolis il y a viande, sucres lents et légumes avec la tomate dans la sauce, il est donc complet !

 

 

 

Retour à l'accueil