....dans les petits arrangements " borderline " avec les finances des contribuables européens.

Très déçu par cette intervention auprès des médias pour au plus ne pas faire sortir l'information au moins pour la minimiser.

il avait mes sympathies et mon soutien, mais il doit subir le même sort que les autres dans les mêmes situations. Je  ne vois pas comment le garde des sceaux et sa loi de moralisation peut franchir ce cap de la grande lessive ?

Le mois du blanc c'est POUR TOUS !

Même, si probablement c'est un règlement de compte entre amis, il doit rapidement en tirer les conséquences et au minimum s'expliquer clairement.

J'avais oublié un détail. Ce n'est plus une loi de " Moralisation.... " mais de " Restauration de la confiance des citoyens " ! 

NUANCE...

Retour à l'accueil